Laque

 

Le mot  « laque »  est  utilisé  au féminin  lorsqu’il  s’agit  du produit (résidu du laquier) et au masculin pour l’oeuvre d’art.

Le laque apparaît en Chine sous la dynastie Shang (environ 1600-1100 avant JC).
La laque est le suc naturel d’un arbre poussant en Asie (appelé simplement « arbre à laque », mais son nom scientifique est Rhus vernicifera). Cette laque dite « laque végétale » est peu utilisée en Europe pour des raisons climatiques. Mélangée aux pigments elle est appliquée en plusieurs couches sur des fonds généralement apprêtés. L’aspect lisse et agréable au touché est obtenu grâce à de multiples ponçages à l’eau. Cette technique permet d’obtenir des couleurs originales et surtout une profondeur spécifique.
L’art du laque est devenu au fil des siècles un art très complexe par l’utilisation de multiples supports (bois, métal, papier, tissu…), différentes utilisations (plat, volume), et matériaux (laque végétal, animal, synthétique), et une variété de techniques de décors (gravure, or, nacre oxydation, relief…)

1/7

 © mchx - 2019 -  Créé avec Wix.com