Né à Tébessa en Algérie, Chérif Ahmed-Chaouch a entrepris en France une formation dans les arts graphiques. Son apprentissage était consacré aux divers métiers de l’imprimerie.

L’art, et en particulier les métiers de l’art le passionnent depuis toujours. C’est pour cela que, parallèlement à sa carrière professionnelle, il a engagé, en cours du soir, une formation artistique. Son désir d’aller plus loin dans cet univers lui a permis de s’initier au dessin, à la peinture sur toile mais aussi sur soie, à la gravure ainsi qu’à la poterie et à la réalisation de masques de théâtre. Mais, c’est grâce à la rencontre d’un professeur d’art de l’Ecole Supérieure de la ville de Paris qu’il découvre la technique de la laque chinoise. Il a suivi une formation de restauration de laque traditionnelle japonaise et chinoise.

La pratique de cet art est devenue une passion. Aujourd’hui c’est dans cette technique, où il mélange la tradition ancestrale et la modernité, qu’il crée l’intégralité de ses œuvres.  Sa création est inspirée de ses origines (paysages, traditions, calligraphies), de nombreux symboles y sont présents tout en y mêlant des sujets et thèmes contemporains.

Le support du tableau est composé de bois spécialement traité. Grâce au mélange de pigments et de laque, avec la superposition de plusieurs couches poncées et séchées dans l’humidité, et l’incrustation de matériaux naturels, il obtient des couleurs originales et surtout une profondeur dans les tons et les nuances. Une recherche intense dans le domaine des couleurs et des oxydations sur des matériaux tels que les feuilles d’argent et de cuivre, permet d’obtenir des effets de transparence sur les tableaux.

 

 

 

 © mchx - 2019 -  Créé avec Wix.com